La destruction de Palmyre symbole de notre décadence

Le 30 août 2015, la notion de puissance, et plus singulièrement de puissance Palmyre3américaine, s’est pulvérisée en poussière.

Le 30 août 2015, le temple de Baal à Palmyre a été détruit à l’explosif. Nul doute que dans les prochaines semaines l’ensemble du site de Palmyre sera rayé de la carte.

Le 30 août 2015, ce ne sont pas que des pierres ouvragées et merveilleusement assemblées qui ont été réduites à néant, le 30 août 2015 c’est une idée de ce qu’est la civilisation, de ce qu’est la mémoire, de ce qu’est le souvenir de celles et ceux qui nous ont précédé au cours des siècles qui a définitivement déserté nos cerveaux et notre société « mondialisée ».

Le 4 octobre 2015, l’arc de triomphe de Palmyre a été dynamité, pulvérisé en poussière. Bientôt, le même sort sera réservé au théâtre antique.

La barbarie, l’âge des ténèbres répandent sur nous la poussière des temples de Palmyre. Ne nous méprenons pas sur l’identité des barbares. Il y a certes ceux qui ont posé les bombes et actionné les mécanismes destructeurs mais il y a aussi ceux qui ont fourni les bombes, ceux qui ont formé les « cadres » de ce qui allait devenir DAECH, ceux qui, mollement, siègent à l’ONU et sont restés silencieux face à ce drame qui s’est préparé sur de longues semaines, il y a la pseudo « puissance américaine » car le pseudo « gendarme du monde » est incapable, par moyens ou par volonté, de mettre un terme à l’avancée de DAECH, il y a vous et moi qui sommes resté impassibles car englués dans notre quotidien et son confort.

Palmyre est tombé car il y avait plus important que Palmyre. Ce plus important est sans doute d’affaiblir le régime syrien, d’affaiblir la plupart des pays du Moyen-Orient, de convaincre la population mondiale que l’Islam est dangereux en lui montrant les agissements d’individus …. qui n’ont rien à voir avec l’Islam… Les ruines de Palmyre ont été sacrifiées pour des objectifs géopolitiques mesquins et révélant aucune vue à long terme. Aujourd’hui, nous sommes capables de détruire l’idée de civilisation et d’effacer le souvenir de nos lointains ancêtres pour des petites manœuvres de basses politiques. La civilisation et ce qu’elle véhicule est devenue accessoire à des ambitions dont il faut bien reconnaître qu’elles émanent de grands malades. Il faut être un grand  malade et un grand cynique pour créer ou favoriser l’émergence de groupes terroristes comme DAECH et les laisser agir tant qu’ils servent un intérêt géostratégique qui sera vite oublié dans les prochaines années.

Il semblerait qu’une rumeur persistante circule dans le Moyen-Orient et aux Etats-Unis selon laquelle la CIA a créé DAECH… Tout de suite, sans enquêter, une partie de la presse française parle de rumeur « complotiste » ce qui évite toute recherche approfondie. Nous ne pourrons donc pas compter sur le journalisme d’investigation en France (type de journalisme qui n’existe plus) pour savoir si cette rumeur est fondée ou non. Toutefois, regardez un reportage édifiant sur la CIA diffusé par Arte et disponible en bonus sur le blu ray du film « Les trois jours du Condor » pour mesurer à quel point la pseudo « démocratie américaine » utilise des méthodes barbares et cyniques pour détruire, tuer et déstabiliser. Est-ce vrai, est-ce faux cette responsabilité de la CIA dans la formation de DAECH ? Snowden le dit, Hillary Clinton dans son dernier livre « HARD CHOICES » (Le temps des décisions) le dirait et un ancien responsable de l’agence de renseignement militaire américaine le dirait aussi. Tout ceci mérite enquête pour démêler le faux du vrai, mais que ce soit vrai ou faux, peu importe après tout, car les Etats-Unis et le reste de la planète ont laissé ces fous agir.

Palmyre4Certains diront que tout cela est bien triste mais après tout, il ne s’agit que de vieilles pierres…un tel raisonnement, à le supposer tenu par quelqu’un, serait la manifestation d’un aveuglement inquiétant et d’une bêtise sans fond. Palmyre représente la civilisation et l’idée que l’on peut s’en faire. Sa préservation symbolisait le respect de nos ancêtres, de leur et de notre héritage et de ce que nous sommes. « Laisser faire », le fameux mot d’ordre du capitalisme, c’est renoncer à ce que nous sommes et à l’idée que nous nous faisons de nous, l’idée d’un être civilisé qui se prétend au dessus des animaux.

La destruction de Palmyre, c’est la destruction de Rome, de Versailles, du Capitole américain. Les membres du congrès américain, en laissant faire la destruction de Palmyre, ont acté la destruction de leur Capitole car désormais tout n’est plus qu’une question de temps : la civilisation et ses traces ne pèsent plus rien, tout peut être détruit car il n’y a plus rien de sacré. Aujourd’hui Palmyre, demain tout ce qui sera utile pour servir de bas intérêts et nul doute qu’un jour, un sombre personnage trouvera un intérêt à détruire Versailles, le Capitole américain ou tout autre symbole de civilisation.

Je revois ces terribles photos satellites montrant le grand temple de Baal avant et après sa destruction et j’ai la désagréable impression de voir des photos de l’humanité avant et après son éradication de la Terre. Notre planète aurait encore quelques milliards d’années à vivre, sauf imprévu, mais l’espèce humaine aura disparu bien longtemps avant ce terme. Cette disparition de l’espèce humaine sera sans doute plus rapide si nous continuons à bafouer nos valeurs. Si rien ne change, si nous acceptons la destruction de Palmyre comme un élément factuel de géopolitique, comme un événement malheureusement incontournable dans la progression de DAECH, alors nous avons collectivement signé l’arrêt de mort de notre civilisation. Nous sommes collectivement morts le 30 août 2015. Adieu Palmyre, adieu Ronsard, adieu temples et palais, adieu peintures, musiques et sculptures, adieu pensées philosophiques, adieu civilisation.

Palmyre2Il faut être bien impuissant pour ne plus considérer les symboles de la civilisation comme des choses sacrées et les laisser détruire pour assouvir de piètres ambitions. Il faut être devenu bien impuissant pour que ces symboles n’évoquent plus rien dans nos cerveaux. Les Etats-Unis et l’Occident ont franchi un tel degré de décadence et d’impuissance, le 30 août dernier, que désormais Palmyre restera dans la tête de quelques individus, encore civilisés, comme un rêve de raffinement, une image mythologique de ce qui aurait pu exister sur Terre mais qui jamais n’existera car notre société est trop médiocre pour s’enorgueillir de joyaux tels que Palmyre.

Que le lecteur ne se trompe pas, la destruction de Palmyre ce n’est pas une simple histoire de murs abattus. La destruction de Palmyre c’est la négation du sacré, de la culture et de la civilisation. Ceux qui détruisent Palmyre n’ont aucun scrupules à violer, torturer et tuer. Ils n’ont aucun scrupule car ils sont dépourvus de toute notion du sacré. Or, le plus sacré étant la vie humaine, on comprend à quel point le crime de Palmyre en dit long sur les crimes à venir et surtout les crimes contre l’humanité qui ne tarderont pas, une fois de plus, une fois de trop, à salir l’histoire de l’Humanité.

Enfin la destruction de Palmyre met en lumière la sordide complicité d’individus riches, cyniques et spéculateurs et même traitres à leur pays. Un trafic important d’œuvres antiques est piloté par Daech qui pille Palmyre, découpant tout ce qui peut être vendu à des collectionneurs/spéculateurs puis détruit les sites éventrés pour effacer toute trace de ces vols. L’absurdité d’une recherche du lucre dans la destruction de sa propre mémoire et de son propre passé en dit long sur la déchéance mentale de certains puissants.

J’invite les lecteurs à relire les belles pages consacrées à l’art de Palmyre par Paul Veyne dans son ouvrage de référence « L’Empire Gréco-Romain » aux éditions du Seuil, octobre 2005 ( page 345 et suivantes).

Adieu Palmyre…Adieu civilisation….

Régis DESMARAIS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s