Emmanuel Macron talonne François Fillon sans reprendre l’avantage

Le second tour de l’élection présidentielle devrait très vraisemblablement opposer Marine Le Pen à François Fillon. Depuis le 24 mars 2017, les deux candidats occupent les deux premières places de tête. Au 5 avril 2017, Marine Le Pen affiche un poids numérique de 23,77% tandis que François Fillon affiche un score de 22,55%.

Pour Emmanuel Macron, son poids numérique reste bloqué en dessous des 22% et oscille à la hausse et à la baisse depuis le 28 mars dernier. Emmanuel Macron a un poids numérique de 21,72% au 5 avril 2017. Les retombées du débat de ce mardi 4 avril seront éclairantes sur le devenir du candidat Macron. Aujourd’hui, l’écart de poids numérique entre François Fillon et Emmanuel Macron est de 0,83%. C’est beaucoup mais insuffisant pour y voir un avantage déterminant.

Pour ceux qui contestent toute valeur aux données FILTERIS, je rappelle que les tendances révélées par cet institut sont confirmées par d’autres instituts de mesure des opinions (Brand Analytics). M. Valls, lui-même, accorde du poids à ces données dès lors qu’il a justifié son ralliement à M. Macron en raison de l’incertitude de la présence de l’ancien membre de son Gouvernement au second tour. Incertitude très largement confirmée par FILTERIS.

J’avais évoqué dans un précédent article l’éventualité d’un dépassement de M. Macron par M. Mélenchon. Plus que jamais cette éventualité relève du domaine du possible. Emmanuel Macron voit sa courbe de poids numérique fléchir, malgré une légère et récente remontée, tandis que M. Mélenchon ne cesse de gagner des points.  Jean-Luc Mélenchon pèse désormais 17,28 %. Les courbes des deux candidats, en l’absence de changement, pourraient se croiser faisant ainsi de M. Macron le quatrième de ce premier tour le l’élection présidentielle.  Les deux candidats sont séparés par 4,44 points.

Depuis le 3 avril 2017, Benoit Hamon, le sacrifié de la stratégie pro-Macron impulsée par ceux qui ne veulent pas voir de réelle alternance en France, est passé en-dessous de la barre des 10% de poids numérique. Benoit Hamon a un poids numérique de 8,85%. M. Hamon est dans un trend de décroissance. Sa chute sonne comme un De Profundis pour le parti socialiste.

Nicolas Dupont-Aignan peine à se maintenir ou atteindre la barre des 5% de poids numérique. Il pèse 4,28 % ce qui fait toujours de lui le plus grand des « petits candidats ».

A moins de trois semaines des élections, l’incertitude est toujours aussi grande sur le nom de celui qui sera opposé à Mme Le Pen et qui de fait, accèdera à la magistrature suprême. Les candidats devront consacrer les prochains jours à marquer leur différence pour enfin acquérir un avantage comparatif en termes de poids numérique. La campagne va devoir se muscler sur les propositions favorisant l’alternance. Propositions « clivantes » par nature, une certaine forme de pugnacité devra supplanter l’atmosphère de salon (presque) courtois qui prévaut lors des débats télévisés.

Régis DESMARAIS

Publicités

Une réflexion au sujet de « Emmanuel Macron talonne François Fillon sans reprendre l’avantage »

  1. « C’est par l’audace de ses propositions – et pas seulement par leur caractère pénitentiel, qu’il pourra refaire la course en tète ».
    La conclusion de votre article rejoint en tous points celle de Roland Hureaux dans Nouvelles de France du 3 avril.
    Bien cordialement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s